Très souvent, les social media manager, community manager ou responsable de la com’ digitale se posent la question de savoir Comment et quand toucher sa cible sur les réseaux sociaux.
La plupart du temps, on s’attarde sur le contenu qui est bien sûr indispensable et primordial. On passe du temps à le trouver, l’écrire et le gérer en fonction du comportement de sa cible. On joint également au contenu, la segmentation de la cible et son comportement pour mieux l’atteindre. Après avoir tenu compte d’un brand content de qualité, d’une cible appropriée, il convient de mettre à l’honneur le moment de diffusion de son message. Cela influence énormément la réaction des internautes (consommateurs, clients, prospects, etc.)

En fonction de l’environnement, les habitudes des clients peuvent varier. Autrement dit, le moment de publication des message doit être adapté aux usages des clients du pays. Ainsi, pour l’environnement ivoirien, par exemple, en semaine (du lundi au vendredi) la tranche horaire idéale est de 12H à 13H30. C’est un moment indicatif, issu de la pratique.

Cependant, la question demeure. Comment connaitre le bon moment de publication de message à sa cible ? C’est à cette question, que nous répondrons dans la suite de cet article. 

Quelles méthodes faut-il utiliser pour connaitre le bon moment de diffusion du message ?

Il existe trois méthodes pour trouver le moment idéal de diffusion du message.

La première, que nous pouvons appeler « la méthode à l’épreuve du contenu »consiste à soumettre à sa cible, un ensemble de contenus qui pourrait l’intéresser sur une courte période. En fonction de l’engagement (commentaires, partages et likes) et la portée (audience touchée), il sera plus facile de déterminer les horaires de diffusion qui fonctionnent bien et les contenus qui vont avec.

La deuxième, c’est « la méthode selon les insights », elle consiste à prendre pour repère les insights de publications qui donne la possibilité de savoir sur une semaine quand est ce que les fans de la page sont connectés. Sachant que les horaires sont souvent larges, il vous revient d’affiner cette période de temps pour connaître le créneau horaire idéal pour publier. Ainsi, l’analyse des données Facebook insights peuvent vous permettre d’avoir des informations sur les horaires.

Enfin, « la méthode des heures creuses ». Elle consiste à faire des publications à des horaires où personne n’est en ligne. Cette méthode peut tout de même apporter de bons résultats. Cela semble à priori peu logique, mais ça fonctionne et il est assez facile de voir pourquoi. Lorsque vous publiez vos messages pendant les horaires les plus populaires et les plus courants, vous vous mettez en concurrence avec des milliers, voire des millions de pages qui postent également à ces horaires.

Toutes ces méthodes permettent d’avoir une meilleure approche de l’heure favorable pour passer son message à sa cible.  Il est possible de combiner les trois approches ou de rester focus sur l’une. En période d’événement majeur (actualité intéressante pour la marque), il est important de communiquer en tenant compte du contexte et de la durée (en général le court terme).

Nous vous proposons ce petit récapitulatif, issu de la pratique, qui peut toujours aider dans la planification des publications.