De plus en plus, nous entendons parler d’influenceur, oui c’est un sujet passionnant. Nous pouvons dire que le terme influenceur provient du mot influence qui signifie avoir de l’impact sur un individu. Autrement dit, j’influence, tu influences, il/elle influence, nous influençons… (vous pouvez poursuivre la conjugaison 😉 ).

Face aux influenceurs, une approche spécifique est nécessaire pour en tirer profit : le marketing d’influence

Le marketing d’influence est assimilé à la simple communication publicitaire, ou encore au buzz, mais c’est là une vision réductrice. La communication d’influence n’est pas seulement publicitaire et elle aspire à un meilleur contrôle de la diffusion de l’information que le buzz. Il s’agit bien de former, informer voire d’orienter l’opinion de la cible. Mais le moyen pour y parvenir est un subtil dosage de lobbying, de communication, de prescription où, avant de choisir les canaux de diffusion du message, il importe de bien définir le contenu.

Les actions d’un influenceur peuvent être offline / online ou un savant mix des deux. 

Cette approche du marketing d’influence s’apparente à l’endorsement qui est une pratique marketing par laquelle une célébrité promeut ou soutient une marque à travers différentes actions et engagements (publicité, présence à des événements de la marque, usage affiché du produit, etc.) Eh oui, c’est une technique ancestrale ! 😉
Autrement dit, la marque véhicule un message par le biais de l’égérie qui a de la notoriété pour toucher son audience car celle-ci s’identifie à elle, l’apprécie et est prête à faire l’acte d’achat.
Lors du mondial 2014, Beats by Dre  a réalisée la campagne The Game Before The Game qui consistait à partager les rituels avant match des joueurs de football, des fans et célébrités du milieu sportif du monde entier. La campagne a présenté les doutes, les craintes et les moments de distractions dans la préparation des joueurs pour la victoire.

Le premier objectif de la campagne était de donner une visibilité à la marque durant le mondial 2014 en passant par les sportifs, accroître l’engagement en ligne avec les fans de football et être le N°1 des casques vendu durant la coupe du monde. Bel agencement d’actions de marketing d’influence offline et online. 🙂

Avec le développement de l’usage des réseaux sociaux, l’approche s’est vulgarisée. Aujourd’hui les marques utilisent des personnes qui ont une notoriété en ligne pour toucher leurs audiences sur la toile d’où la naissance de l’influenceur web.

L’influenceur web est tout simplement un individu qui, par ses actions quotidiennes sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Youtube, Blog, Site internet), a de l’impact sur une communauté qui le suit. Cette personne devient une référence par rapport au contenu qu’elle publie, lié à son domaine d’activité. Cela crée de l’engagement qui touche les internautes et le cercle d’influence de l’influenceur (lié par les sentiments, aspects génétiques et centres d’intérêts…) = son RÉSEAU.

Avoir une grande audience ne suffit pas pour être un influenceur web. Le contenu publié, la cible touchée, l’engagement (partages, commentaires) et l’impact sur la marque que créent chaque publication sont des indicateurs clés. 

Les marques pour tirer profit et créer de l’interaction utilisent des moyens  d’actions en fonction des cibles qu’elles visent ou des influenceurs choisis. Mais avant cette démarche, la marque définit le type de relation qu’elle souhaite établir avec les consommateurs, elle définit ses valeurs et bien d’autres indicateurs, ce qui permettra de choisir au mieux les influenceurs « WEB« .

Les techniques de marketing d’influence qu’utilisent les  marques dans leurs stratégies de communication digitale sont diverses. Nous verrons quelques unes utilisées par les marques ivoiriennes.

MTN Côte D’Ivoire à l’approche de la St Valentin a invité une blogueuse mode à prendre le contrôle de son compte Snapchat pour conseiller, orienter, donner des astuces et mettre en exergue de manière subtile la signature de la marque « Everywhere you go »  Cette expérience, la marque l’a réalisée pour plusieurs secteurs : entrepreneuriat, l’éducation, etc.
Dans ce cas de figure, nous parlons de la technique TakeOver qui consiste à donner le contrôle d’un compte entreprise ou d’une marque à un influenceur. Cela est bien planifié pendant une période donnée afin d’attirer l’attention de sa communauté sur un produit, un service, un événement…

La marque TECNO, dès la sortie de son nouveau produit TECNO L9 Plus a mis à la disposition de certains blogueurs ivoiriens ce nouveau joyau pour le tester et en parler à leurs communautés. Orange Côte d’Ivoire a également utilisé cette démarche pour le Huawei P9.
Belle utilisation de la technique Buzzkit : l’entreprise fait la promotion de son nouveau produit en l’envoyant à un influenceur, qui va ensuite le tester pour partager son avis à sa communauté.

L’entreprise Brassivoire, lors du lancement de sa bière Ivoire a réalisé une activation digitale dans le but d’accroître sa visibilité, sa notoriété et d’affiner son positionnement. Pour atteindre ses objectifs, des « intégrations » de la bière Ivoire ont été faites dans plusieurs web séries ivoiriennes telles que Sa c koi sa enkor (1’13- 1’16)
Air Côte d’Ivoire pour sa campagne digitale#EntrezDansLinnovation a utilisé la même technique que l’entreprise Brassivoire mais de façon plus subtile. On parle dans ce genre de cas, de la technique de placement de produit. Principalement utilisée pour les vidéos (Youtube, Vidéo Facebook…), cette technique fait appel aux services de youtubeurs spécialisés ou d’humoristes dans une thématique liée à l’univers de la marque.

Il existe d’autres techniques :
Le sponsoring de contenuqui consiste à sponsoriser un article de blog ou une publication sur les réseaux sociaux, afin de toucher un maximum de personnes pour gagner en visibilité (le cas de la campagne #entrezdansLinnovation ).

– La Web Série consiste à réaliser du contenu vidéo très souvent sur un ton humoristique avec des influenceurs pour véhiculer un message de la marque (Dycosh pour Dove).

La technique du Free Gift consiste à offrir gratuitement des présents à des blogueurs, influenceurs ou internautes lambda afin de rappeler la présence de la marque auprès des consommateurs et ainsi faire augmenter son capital sympathie.

Sans oublier les techniques dites classiques : invitations à un événement, conférence de presse, tickets de concerts, essais gratuits, etc.
L’utilisation des techniques  de marketing d’influence peut être ponctuelle, saisonnière ou régulière avec une stratégie de contenu originale et bien ficelée.

Maintenant que vous savez ce que c’est le marketing d’influence et  les « vraies » techniques qui ont fait leur preuve, n’hésitez pas à les appliquer et faites nous un retour. Allez, à très vite ! 🙂