Stratégie marketing digitale. (Huum cette expression est célèbre ces derniers temps ! Presque tout le monde en parle, mais ça veut dire quoi même ? 🙂 ) Cela signifie tout simplement le processus à mettre en place pour toucher sa cible dans l’espace digital où elle se trouve afin d’atteindre ses objectifs.
On entend régulièrement : « Je veux être sur Facebook, mais je ne sais pas comment toucher mes clients. »  Ou encore : « J’ai un compte Facebook, mais il n’y a personne sur ma page, même pas un seul « j’aime ». Je ne sais pas par où commencer… ». Voici donc autant de préoccupations qui se posent au quotidien.
Etre présent efficacement sur les réseaux sociaux se prépare. Et cette préparation se fait par la mise en place d’une stratégie marketing digitale.

Oui ! La stratégie digitale est la boussole qui vous permet de prendre vos repères dans l’univers digital afin de conquérir, convaincre des prospects, toucher, fidéliser vos clients… Pour réaliser une stratégie digitale efficace, il faut un minimum, autrement dit, il faut des bases.

Pourquoi une stratégie digitale est-elle importante pour votre marque ? 

Aujourd’hui, il est difficile d’ignorer le digital dans sa stratégie marketing globale. Le digital trouve sa place dans tous les secteurs d’activité et est en perpétuelle évolution. Il devient nécessaire d’être présent dans l’espace virtuel, un terrain en pleine construction donc une adaptation s’impose. Les clients, les prospects sont dans un univers de plus en plus hybride, où se côtoient deux espaces parallèles, profondément interdépendants qui exigent une approche mixte et cohérente. (Oui, je sais, je vous fait voyager dans la galaxie. C’est le but ! 😉 )

Bref, la stratégie digitale pour une marque permet :

  • D’accroître le business et donc son chiffre d’affaires
  • De maîtriser sa prise de parole au lieu de la subir 
  • De rendre la marque plus visible 
  • D’être à l’écoute pour ses clients…

Comment élaborer une stratégie digitale gagnante pour votre marque ?

Pour réaliser une stratégie efficace, il faut une méthodologie :

1-Faire l’audit de la présence de la marque et un benchmarking des best-practices 

Réaliser un audit s’impose. Oui, parce qu’il permettra d’identifier la présence des concurrents, de réaliser un état des lieux si la marque est présente. Elle permettra clairement de contextualiser vos actions digitales dans votre stratégie 360°.

Observer ce qui se passe ailleurs pour identifier les « best practices » en vue de faire une adaptation en fonction de la stratégie digitale et de l’environnement, c’est cela un Benchmarking.

Il est important d’adapter les best practices d’ailleurs (car tout n’est pas susceptible de réussir dans votre environnement) en fonction de plusieurs facteurs : maturité de la cible, approche technologique, approche sociologique…

2- Se fixer des objectifs 

Il est primordial de se fixer des objectifs. Ce qui nous amène à poser les questions suivantes : Qu’est ce que je veux atteindre en allant sur le digital ? Augmenter mon chiffre d’affaires ? Rendre plus visible ma marque ? Recruter de nouveaux prospects ?
Pour certains secteurs d’activités les objectifs stratégiques de l’entreprise doivent primer sur les indicateurs de performance propres au web.
Par exemple, une entreprise de e-commerce aura des objectifs stratégiques de ce genre : réaliser 70% des ventes sur 1 an. Atteindre 20 millions de FCFA en ligne d’ici 2018… et des indicateurs de performances web : Avoir 100.000 fans Facebook en 2018.  L’atteinte de vos objectifs doit impacter la marque ou l’entreprise.

Pas d’objectif, pas de stratégie digitale car la base d’une stratégie est d’abord de se fixer des objectifs.

3-Définir sa cible et son positionnement 

La cible est l’ensemble des personnes à qui vous souhaitez véhiculer un message.  On peut distinguer une cible large et le cœur de cible. Etudier sa cible permet de savoir qui elle est, où elle se trouve, quels sont ses usages, existe-t-il des blocages psychologiques, technologiques à lever, mais aussi quelles sont ses motivations d’achat ?

Mieux identifier sa cible permet de faire un excellent choix de canaux digitaux .

En fonction des objectifs, le positionnement peut être unique ou segmenté en fonction du marché. 
Par exemple, une marque dont son objectif est la notoriété dans son ensemble définira un positionnement unique. Mais dans le cas où la marque souhaite toucher un marché avec une gamme de produits et cibles commerciales différents: il faudra donc segmenter et cibler, puis se positionner sur chacun des segments de marché.

Trouver sa cible, choisir les canaux adaptés, véhiculer le message en fonction de la segmentation permet d’avoir une stratégie marketing digitale fonctionnelle. 

4- Choix des canaux et supports 

Choisir de bons canaux et supports permet d’atteindre la cible.  Par exemple, si vous communiquez sur Facebook pour toutes vos promotions et qu’aucun de vos clients n’est sur Facebook, c’est une perte de temps et une mauvaise approche de contenus.  Car toute action doit être calibrée en fonction du canal choisi.

5- Réaliser sa ligne éditoriale, choisir son ton 

Cibles (clients, prospects, etc.) localisées. Canaux choisis. Il faut adresser un message percutant et pertinent qui permet d’atteindre les objectifs. Dans le cas d’un positionnement de marque, le message va rester relativement similaire sur l’ensemble des canaux. En revanche, dans le cas de la promotion d’un produit ou d’un service, on veillera à adapter le message à la cible et au canal utilisé.

Les messages seront divers :

  • Sur un blog et les réseaux sociaux, il va s’agir de la ligne éditoriale et du ton employé.
  • En publicité, il s’agira des annonces textuelles, visuelles ou vidéo.
  • Sur le site web, les textes devront inciter les internautes à l’action par un marketing de contenu adapté.

Dans la prise de parole au quotidien de la marque, il est important de mettre la satisfaction de votre client au cœur de toutes vos actions. Avoir une bonne gestion de la relation client est aussi une plus-value pour sa stratégie digitale. 

6-Déployer le plan d’actions

7-Définir les KPIs (indicateurs de mesure de la performance, ils peuvent être quantitatifs et qualitatifs) en fonction des objectifs.

8-Mesurer les actions réalisées pour garantir le succès de la stratégie mise en place et être en mesure de l’ajuster et l’optimiser en continu.

Le digital c’est le partage, la collaboration. C’est accepter les opinions, les critiques et observations de la part des consommateurs à l’égard de l’entreprise. En un mot, c’est sortir de sa zone de confort, apprendre de nouveaux codes et bousculer ses certitudes.

Vous savez maintenant comment réaliser une stratégie marketing digital gagnante. Appliquez nos conseils et n’hésitez pas à nous proposer votre strat’. Nous serons ravis d’échanger avec vous. A très vite ! 😉